blog.categories.trip-and-advice
Charlotte Tricoire

Le saviez-vous ? 10 faits sur l'Observatoire royal de Greenwich

Sur la rive sud-est de la Tamise se trouve Greenwich, une ville de Londres d'une grande importance dans l'histoire du Royaume-Uni. Plusieurs Tudors, dont le roi Henry VIII et la reine Elizabeth I, sont nés ici dans un palais qui a été démoli en 1694. À sa place fut construit un hôpital pour les militaires de la marine, qui fut à son tour rénové pour accueillir le Royal Naval College. Depuis 2000, il abrite le Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance.

Mais Greenwich est surtout connu pour être l'emplacement du fameux méridien zéro, qui sert à normaliser les distances terrestres et donc le temps.

Lisez la suite pour découvrir ces dix faits sur l'Observatoire royal de Greenwich qui vont vous étonner, notamment :

  • Pourquoi il a été créé
  • Ce que l'on peut voir aujourd'hui
  • Quand et pourquoi sa balle tombe

1. Il doit beaucoup à l'un des architectes les plus célèbres du pays.

Mais pas parce qu'il a conçu le bâtiment. Sir Christopher Wren, surtout connu pour avoir conçu la cathédrale Saint-Paul et d'autres monuments de Londres après le grand incendie de 1666, était un homme aux multiples talents.

Avant de se tourner vers l'architecture, il a été professeur d'astronomie à l'université d'Oxford. À ce titre, il est choisi par le roi Charles II pour établir un observatoire à Londres. Il choisit le site de Greenwich, où l'observatoire est achevé en 1675.

2. Il n'existait auparavant aucune méthode normalisée de mesure du temps.

L'Observatoire royal de Greenwich est surtout connu pour abriter le méridien d'origine. Il s'agit essentiellement d'un repère longitudinal (nord-sud), représentant la longitude 0. Chaque lieu de la Terre pourrait donc être mesuré en fonction de sa distance à l'est ou à l'ouest du méridien d'origine.

Cela a été très utile pour cartographier le ciel nocturne, car différents points d'observation ont pu être enregistrés en fonction de leur distance par rapport au méridien d'origine. Elle était également précieuse pour la navigation maritime, car l'utilisation d'un point longitudinal standard permettait de tracer efficacement les distances, les temps et les itinéraires.

Avec l'avènement du monde industriel, les trains, les usines et les entreprises du monde entier ont pu utiliser le temps moyen de Greenwich comme mesure universelle du temps, ce qui signifie que les temps de trajet, les transactions et les périodes de production pouvaient être normalisés dans le monde entier.

3. L'Observatoire royal de Greenwich possède une étonnante collection d'horloges.

Comme il est le point de référence du temps et de la distance, il est normal qu’on s’attende à ce que l’Observatoire royal de Greenwich possède une belle collection d’horloges. La liste des horloges historiques, dont beaucoup ont révolutionné la manière dont le temps était enregistré, mesuré et contrôlé dans différents secteurs, est longue.

Parmi elles, l'horloge à pendule russe F.M. Fedchenko, considérée comme l'une des horloges les plus précises de la planète. En outre, l'horloge Shepherd Gate, montée sur le mur extérieur de l'Observatoire, présente un affichage inhabituel sur 24 heures et non 12.

4. Vous pouvez être sûr d'obtenir les bonnes mesures à l'Observatoire royal de Greenwich.

L'Observatoire royal de Greenwich dispose d'un ensemble de normes publiques de longitude. Ces mesures, marquées par des épingles en laiton, fixent la longueur exacte de différentes unités de mesure impériales, dont le yard et le pied. Par conséquent, si votre étagère ne tient pas en place une fois que vous l'avez mesurée par rapport aux normes affichées à Greenwich, c’est probablement que vous vous êtes trompé quelque part.

5. Charles II a créé la fonction d'astronome royal.

Avec l'essor de l'exploration européenne et du commerce international, le roi Charles II a été encouragé à créer un observatoire qui pourrait aider à comprendre l'astronomie et la navigation. En fondant l'Observatoire royal de Greenwich, il a également créé le poste d'astronome royal.

John Flamsteed a été la première personne à être nommée à ce poste. Il n'y a eu que 15 astronomes royaux depuis que Charles II a créé ce poste à la fin du XVIIe siècle. Vous pourrez tout apprendre à leur sujet lors de votre visite de l'Observatoire, qui est entièrement gratuite avec le London Pass.

6. L'Observatoire royal de Greenwich est très bon pour laisser tomber la balle.

Au sommet de Flamsteed House, l'un des principaux bâtiments du complexe de l'Observatoire, se trouve une boule temporelle rouge vif. La boule s'élève chaque jour jusqu'au sommet de son mât, commençant son ascension à 12 h 55 avant de retomber à 13 h exactement.

Considéré comme l'un des premiers dispositifs publics de signalisation de l'heure au monde, il a été lancé pour la première fois en 1833. Rendez-vous à l'Observatoire royal de Greenwich pour assister à la chute de la boule rougeoyante, mais pensez à arriver quelques minutes avant son lever à 12h55. Ne soyez pas en retard.

7. C'est l'endroit idéal pour observer les étoiles dans la capitale.

Bien qu'une grande partie des travaux de recherche astronomique qui étaient effectués à l'Observatoire royal de Greenwich soient désormais réalisés ailleurs en raison de la pollution lumineuse de Londres, le site de Greenwich reste un lieu important pour l'astronomie.

Le complexe abrite le Peter Harrison Planetarium, qui propose des spectacles d'astronomie éducatifs et divertissants, en projetant des images du ciel nocturne et de l'univers sur le plafond en dôme du planétarium. De temps en temps, des films de science-fiction sont également projetés au plafond.

8. Explorez le parc et l'univers connu lors de votre visite.

Lorsque l'Observatoire était principalement une institution scientifique, il occupait une grande partie de ce qui est aujourd'hui Greenwich Park. Maintenant que la plupart de ces travaux sont effectués ailleurs, le terrain a été reconverti en parc public.

La vue depuis la colline sur laquelle se trouve l'observatoire est magnifique. La Tamise vole la vedette et sert de toile de fond aux bâtiments historiques du National Maritime Museum. C'est une vue protégée par la loi. La région était l'un des terrains de chasse préférés d'Henry VIII.

9. Il fait partie du site du patrimoine mondial Maritime Greenwich

Oui, l'Observatoire royal de Greenwich fait partie de la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le site du patrimoine mondial Maritime Greenwich est un ensemble d'attractions situées dans le centre de Greenwich et dans le parc de Greenwich qui sont importantes pour l'histoire maritime.

Il s'agit notamment du Cutty Sark, le dernier clipper survivant de l'époque du commerce du thé, et de l'Old Royal Naval College, un chef-d'œuvre baroque dont nous avons parlé dans notre introduction (mais nous avons oublié de mentionner qu'à l'intérieur se trouvent les célèbres fresques connues sous le nom de « chapelle Sixtine de Grande-Bretagne »). L'entrée à ces trois sites maritimes importants est comprise dans le London Pass. Alors mettez le cap sur Greenwich sans tarder, capitaine.

10. Le musée de l’éventail

OK, celui-ci n'a pas grand-chose à voir avec l'observatoire, mais peut-être qu'après toute cette réflexion sur le temps et l'espace, vous avez besoin d'une dose de légèreté. Visitez le musée de l'éventail, un lieu où vous pourrez admirer des centaines de ces objets qui incarnent la légèreté à nulle autre pareille.

Couvrant plus de 1 000 ans d'histoire des éventails, les expositions du musée sont une véritable merveille.

Et c'est tout pour aujourd'hui. Le temps, c'est de l'argent, alors profitez-en au maximum avec le London Pass. Si vous avez d'autres informations sur l'Observatoire de Greenwich, faites-le nous savoir dans les commentaires. Nous serons heureux de l'ajouter à ce blog lors de sa prochaine mise à jour.

Love this article? Why not share it:

Achetez en toute confiance

Annulation gratuite

Nous comprenons que vos projets peuvent changer. C'est pourquoi tout forfait prépayé non activé est remboursable jusqu’à 90 jours après l’achat.

En savoir plusChevron Icon

Des questions ?

Parcourez notre FAQ. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, nos agents du live chat sont à votre écoute.

Voir la FAQChevron Icon

The London Pass® est bien noté. Lisez les avis de nos clients.

Encore plus d'économies, ça vous dit?

C'est cadeau ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour immédiatement obtenir un code promo de -5%, puis recevoir des offres exclus, des conseils de voyage et plus encore.

  • Thick check Icon