• Site historique/culturel
      Prix sans pass :
      12,50 £GB

    À propos

    Construite en 1723, Ranger’s House est une élégante villa georgienne située à l'orée de Greenwich Park. La ligne du méridien traverse le parc de la propriété.

    Visitez la collection Wernher à Ranger's House avec The London Pass®

    • Vous ne payez rien à l'entrée : il vous suffit de présenter votre pass.
    • Découvrez plus de 700 œuvres, parmi lesquelles des peintures Renaissance, des sculptures sur bois uniques, des statues religieuses, des ivoires gothiques et des meubles fabriqués à la main, qui ont tous une histoire à raconter.
    • Apprenez tout sur la vie et l'œuvre de Sir Julius Wernher, l'homme à l'origine de cette collection, et surtout, son goût singulier qui le conduisait à privilégier des pièces ‘splendidement laides’.
    • Découvrez l'histoire de Ranger’s House, cette demeure construite dans les années 1720 sur l'ordre d'un riche officier naval et où vécut le 4e comte de Chesterfield. C'est là qu'est installée la collection Wernher.

    La collection Wernher de Ranger’s House est l'une des plus belles collections privée en Europe. Elle réunit plus de 700 œuvres collectionnées par le magnat du diamant du XIXe siècle Sir Julius Wernher. Installée à Ranger's House, demeure historique du XVIIIe siècle située à Greenwich, cette collection présente des pièces de joaillerie de l'époque médiévale, des sculptures italiennes, des meubles français et des chefs-d'œuvre de la Renaissance.

    L'histoire de la collection Wernher

    Né à Darmstadt, en Allemagne, en 1850, le jeune Sir Julius Wernher s'installe à Londres alors qu'il est âgé d'une vingtaine d'années, pour être engagé comme commis en 1871. Peu après son entrée en fonction, le diamantaire français Jules Porgès l'invite à se joindre à lui pour un voyage dans les mines de diamants récemment découvertes à Kimberley, en Afrique du Sud.

    Au cours des dix années suivantes, Wernher transforme l'industrie minière naissante de Kimberley en une entreprise professionnelle extrêmement rentable. Construites au prix de conditions de travail épouvantables pour la population locale, les mines se développent rapidement et s'avèrent incroyablement lucratives pour Wernher. Wernher se transforme aussi en un talentueux et prospère négociant de diamants. En 1884, il diversifie ses intérêts miniers en se lançant dans l'exploitation des mines d'or qui viennent d'être découvertes en Afrique du Sud.

    Loué pour sa pondération, son instinct commercial et son sens des affaires, Sir Julius Wernher est l'un des hommes les plus riches du Royaume-Uni au moment de sa mort. On se souvient également de sa philanthropie, puisqu'il a donné 250 000 livres sterling pour la construction d'une université au Cap et 100 000 livres sterling pour les recherches de l'Imperial College of Science and Technology de Londres.

    Son immense richesse permet à Wernher d'investir massivement dans l'art, sa grande passion. Il remplit sa résidence londonienne, Bath House sur Piccadilly, et sa maison de campagne d'œuvres d'art provenant de toute l'Europe. Son expérience dans la classification des diamants en Afrique du Sud a sans doute aiguisé son regard, et lors de son retour à Londres en 1881, il entreprend de constituer une vaste collection à la mesure de ses goûts uniques.

    Sa collection comprend des œuvres de maîtres hollandais, des porcelaines et des meubles français, ainsi que des sculptures italiennes - de grandes pièces audacieuses et grandioses d'intérêt historique et artistique. Nombre des pièces maîtresses de la collection sont toutefois de petite taille et leur beauté est plus personnelle au collectionneur. Wernher était un amateur d'œuvres d'art ‘splendidement laides’, principalement de petits ivoires, pièces en métal, sculptures sur bois et émaux de la Renaissance et du Moyen Âge. Ces pièces uniques dont on ne connaît bien souvent pas l'auteur représentent en général des sujets inhabituels et sont richement ornementées.

    Après avoir appartenu au quatrième comte de Chesterfield et avoir servi de résidence aux gardiens de Greenwich Park, Ranger's House devient la propriété de l'organisation English Heritage en 1986. Dix ans plus tard, l'organisation s'associe à la fondation Wernher pour installer la collection de Julius Werner à Ranger's House et éviter ainsi qu'elle ne soit vendue à des collectionneurs individuels et à des institutions. La manière dont est présentée la collection Wernher à Ranger's House s'appuie sur des photos prises chez Wernher.

    Les points forts de la collection Wernher

    • Admirez la diversité et la richesse de la collection d'œuvres d'art des époques médiévale, Renaissance et moderne. C'est l'une des plus belles collections réunies par un seul collectionneur.
    • Parcourez la collection pour mieux comprendre l'évolution de l'art en Europe et voir comment des objets initialement utilisés pour leurs messages religieux et pratiques de dévotion sont devenus des œuvres d'art à part entière appréciés pour leur valeur esthétique et les interrogations qu'ils suscitent sur la vie naturelle et spirituelle.
    • Découvrez la vie, l'œuvre et les passions du collectionneur pour mieux comprendre comment il en est arrivé à créer une telle collection.
    • Découvrez l'histoire de Ranger’s House et de ses habitants.

    Infos sur la collection Wernher

    L'un des anciens résidents de Ranger’s House doit sa célébrité à sa mort tragique. En 1727, l'amiral Francis Hosier meurt dans les Caraïbes avec des milliers de ses hommes lors du siège du port de Porto Bello, l'ancien Panama. La tragédie a inspiré une ballade de 1740, Admiral Hosier’s Ghost, publiée dans les journaux pour critiquer la politique du gouvernement britannique, jugée responsable de la mort de ces hommes.

    La collection Wernher à Ranger’s House contient une œuvre inspirée de La Vierge à la grenade de Botticelli que l'on pensait bien plus récente, mais des travaux de conservation ont révélé qu'il s'agissait d'une version créée dans l'atelier de l'artiste.

    Expositions

    Les tapisseries de l'Empereur de Chine

    Ces tapisseries représentant la vie de l'Empereur chinois Kangxi illustrent le grand intérêt des Européens pour les cultures orientales au début du XVIIIe siècle. Les scènes présentent de nombreux exemples de ce que signifiait ‘l'exotisme’ en Europe, y compris des corbeilles de fruits, des animaux sauvages dans des rôles de courtisans et des édifices richement ouvragés.

    Le plat ovale

    Pièce du grand céramiste français de la Renaissance Bernard Palissy, cette œuvre remarquable a été créée à l'aide de moules fabriqués à partir d'anguilles, de poissons et de crabes. Elle illustre une évolution majeure dans la technique de la céramique.

    Pendentif Memento Mori

    Ce pendentif représente une jeune femme élégante en pleine santé sur une face… et son squelette en décomposition, dévoré par des asticots et des salamandres sur l'autre face. C'est un exemple sans équivoque d'un memento mori, ces objets conçus pour rappeler à leur propriétaire la fugacité de la vie et de la beauté physique et la nécessité de rester chaste et vertueux devant Dieu, car la mort n'est pas loin.

     

    À savoir

    Accès : il vous suffit de présenter votre pass à l'entrée.

    Pour des informations complémentaires, consultez le site web de la collection Wernher à Ranger's House.

    Plan, horaires et coordonnées

    Map of location of attraction

    Chesterfield Walk,, Greenwich,, London, GB

    Ouvrir dans Google MapsExternal Link Icon

    Horaires

    Jours et horaires des visites du 1er avril au 2 octobre :

    Du dimanche au mercredi : 11h et 17h

    Fermetures et congés

    Du jeudi au samedi

    Achetez en toute confiance

    Annulation gratuite

    Nous comprenons que vos projets peuvent changer. C'est pourquoi tout forfait prépayé non activé est remboursable jusqu’à 90 jours après l’achat.

    En savoir plusChevron Icon

    Des questions ?

    Parcourez notre FAQ. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, nos agents du live chat sont à votre écoute.

    Voir la FAQChevron Icon

    Pourquoi choisir The London Pass® ?

    Save More Icon

    Économies garanties

    Réalisez des économies avec nos forfaits prépayés ou on vous rembourse la différence.
    Experience More Icon

    Expériences inoubliables

    Choisissez parmi d'innombrables activités soigneusement sélectionnées par nos experts locaux.
    Always Easy Icon

    Tout-en-un

    Utilisez un seul forfait dans l'app Go City® pour tout voir à Londres. Simple et pratique à la fois.

    Encore plus d'économies, ça vous dit?

    C'est cadeau ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour immédiatement obtenir un code promo de -5%, puis recevoir des offres exclus, des conseils de voyage et plus encore.

    • Thick check Icon